PROSPECTIVE D’UNE PRESENCE HUMAINE SUR LA LUNE

Le groupe réunit les acteurs du spatial et du non spatial pour conjuguer vision, innovation et communication sur le projet d’une base vie en expansion durable sur la Lune. La transformation de l’industrie spatiale servie par les nouvelles technologies ouvre de nouveaux possibles et redonne du sens à l’exploration habitée de la Lune. Une mobilisation intersectorielle permet de développer des coopérations inédites, d’envisager de nouveaux business models.
 
Contact : Catherine RAFFOUR, raffour@anrt.asso.fr 
 
Pour les membres de l’ANRT, réunis le 13 décembre 2019 avec le soutien du CNES, la présence de l’ESA et d'autres agences nationales européennes, l’ambition est de faire partager la réflexion sur l'objectif Lune et de mobiliser au-delà de la communauté spatiale. Le temps est venu d’embarquer les industries et services du non spatial, et une forte communauté académique dans sa diversité de profils, d’expertises et de cultures  pour créer un large écosystème européen désireux de contribuer de façon durable et en autonomie aux missions cislunaires et lunaires. 
 

 
L’Europe, lors de la conférence ministérielle de ESA, en novembre 2019,  a assuré son engagement sur deux “cornerstones” programmatiques :
              - le Gateway, infrastructure en orbite lunaire pour aller et venir sur la Lune mais aussi au-delà ;
              - des missions robotiques sur la surface lunaire.
Au-delà de ces objectifs à court et moyen terme, l’installation permanente de l’Homme sur la Lune dans un esprit d’autonomie complète et durable est au coeur des engagements à venir, une opportunité pour les Européens, un projet fédérateur, novateur,  attractif et inspirant. 
 
A court terme, l’Europe sera partenaire d’un blueprint établi par d’autres ; à moyen terme, l’Europe, dans son intention de s’engager, pourra apporter des éléments d’expertise spécifiques et essentiels. Et à long terme, l’Europe peut envisager de réaliser ses propres objectifs en autonomie, voire de rechercher des positions de leadership. 
 
Pour aller plus loin que les intentions, c’est à nous, avec nos entreprises et le corps académique, de se mobiliser, d’aider les décideurs politiques dans leur choix, si nous ne voulons pas rester au seul rang de fournisseurs des leaders américains ou chinois aujourd’hui, puis de tous ceux qui entreront prochainement dans la course. La construction de l’écosystème public-privé « Objectif Lune » repose sur l’adhésion très large à un narratif qui donne du sens sur les plans économique et social, un récit qui mobilise les intelligences et les talents de nos jeunes européens. Cela passe par le mûrissement de notre concept spatial collectif, l’élaboration d’un plan stratégique précis, l'équilibre du pragmatisme et de l'audace, l’identification des challenges technologiques, la coordination de leur mise en œuvre et l'expression synergique et déterminée d'une voie et d’une voix européenne. 
 
C’est pourquoi l’ANRT, le programme Connect by CNES et tous les entrepreneurs, industriels, chercheurs du spatial et du non spatial se fixent l’objectif de déployer l’écosystème Lune au travers de collaborations concrètes. Le paradigme est devenu bijectif : quelles recherches et innovations pour la Terre peuvent servir le programme Lune et en quoi ce qui sera fait pour la Lune est transposable sur la Terre ? Comment définir des objectifs partagés de type "Moonshot" et comment les valider par étapes agiles - par exemple faire de LUNA, le Lunar Analogue à Cologne, une plateforme intégrée d'experimentation pour la future présence européenne sur la Lune.  
 
Les atouts scientifiques et technologiques de l’Europe sont indéniables et permettent d’envisager un rôle essentiel dans cette aventure, avec et au-delà des seules compétences technologiques compétitives. Le ROI du marché cislunaire et lunaire sera probablement à terme de l’ordre de plusieurs facteurs 100. Il implique la connaissance de ce qui dans et hors marché, un concept spatial bien compris, sa plus-value et sa déclinaison opérationnelle.  Cela appelle aussi un plan de communication qui emporte la société, qui fasse rêver, s’engager les jeunes cerveaux et qui soit vecteur de nos valeurs européennes dans un environnement international multilatéral.