Ce groupe se réunit mensuellement depuis 2007 ; ses membres apprécient d’y échanger leurs meilleures pratiques en matière de contrôles fiscaux liés au crédit d’impôt recherche (CIR), de transformations de leurs organisations pour la R&D, ou de stratégies de développement international.

Chaque année depuis 2011, ce groupe publie une enquête sur la performance économique du crédit d’impôt recherche pour les entreprises françaises grâce à une comparaison internationale rendue possible par l’apport de données concrètes de chacun des membres. La capacité de l’ANRT à regrouper ces données sensibles manifeste de la confiance que lui accordent ses membres.

Edition 2019

La compétitivité fondée sur l’innovation et la recherche s’améliore pour la France cette année selon les classements internationaux  : le CIR conforte son rôle de clé de voûte des écosystèmes. Pourtant, ses conditions d’expression ont été soumises à rude épreuve et les motifs d’inquiétude s’accumulent. L’attractivité est fragile, attention à ne pas freiner la dynamique positive.
Tel est le message essentiel de La comparaison internationale sur le cours du chercheur ANRT CIR 2019. Elle mesure l’effet direct du CIR 2018 sur le coût du chercheur en France vis-à-vis des autres pays du monde.
Pour la neuvième année consécutive, des entreprises internationales, membres de l’ANRT, qui effectuent une partie de leur recherche en France ont accepté de calculer puis de communiquer à l’ANRT les coûts de revient comparés de leurs chercheurs (compte tenu des aides directes et fiscales) dans les pays dans lesquels elles investissent en recherche. 
 


Edition 2018