Cifre N° 2006/388 Entreprise AIS Grand SUD - Laboratoire I2MGCE Université de Bordeaux 1
 
Lauréate du Prix d'ingénieur JEAN GOGUEL 2012
A l'occasion des dernières Journées Nationales de Géotechnique et de Géologie de l'Ingénieur en juillet 2012 à Bordeaux, le prix Jean Goguel (prix décerné par le Comité Français de Géologie de l'Ingénieur et de l'Environnement, en mémoire à cet ingénieur-géologue d'exception) a été remis à Marie Chrétien, ancienne doctorante du laboratoire I2M-GCE de l'Université Bordeaux 1. 
" Actuellement, responsable technique et scientifique au sein de l'entreprise de travaux géotechniques spéciaux GTS (groupe NGE), j'ai réalisé ma thèse en convention CIFRE au sein du bureau d'études géotechniques AIS Grand Sud en collaboration avec le laboratoire I2M-GCE de l'Université Bordeaux 1. J'ai eu la chance de faire cette thèse en CDI en tant qu'ingénieur d'études, afin de mener à bien un sujet de recherche appliquée qui devait permettre à cette PME d'embaucher un ingénieur possédant des moyens de diagnostic performants et au fait des dernières avancées scientifiques pour traiter les dossiers d'expertises de l'entreprise. Ma présence dans la société pendant la thèse CIFRE ainsi que ma personnalité m'ont permis de progresser rapidement et de prendre des responsabilités de management après la fin de ma thèse. Cette thèse CIFRE m'a offert un statut crédible dans le monde professionnel. 
L'intérêt de cette thèse a été d'analyser suite aux épisodes de sécheresse les causes de fissurations sur les maisons individuelles à l'échelle de la région bordelaise. Après cette étude de terrain, on a pu mettre en évidence les défauts dans le zonage des cartes d'aléa liées à ce phénomène, ainsi que la cause aggravante de ce genre de sinistres. Pour aller plus loin dans l'analyse, un site expérimental unique en France a été installé sur une commune bordelaise partenaire de notre projet, avec une instrumentation assez complète permettant de suivre l'évolution de l'ensemble des paramètres des sols. 
 
Ce travail a conclu à une meilleure appréhension des mécanismes de la sécheresse dans la région bordelaise où les sols été jugés jusque là comme moyennement à risque. Il a été également possible d'établir une méthodologie plus pertinente et tenant compte de variables locales afin d'identifier de façon préventive ces sols à risque de tassement différentiel en fonction des cycles des saisons. 
Ces travaux de thèse m'ont permis dans mon travail d'ingénieur de mieux comprendre le comportement des ouvrages, l'évolution des pathologies sur bâtiments lors de mes études de diagnostic et l'importance du travail sur le terrain, ce qui m'apporte aujourd'hui une expérience unique. D'un point de vue personnel, cette thèse CIFRE m'a beaucoup apporté humainement et m'a offert un tremplin dans ma carrière. "