1/10 - L’ANRT installe son nouveau groupe de travail « Pédagogie par le jeu »

Hélène Michel, professeure à Grenoble École de Management, a présidé, le 1er octobre 2018, la première réunion du groupe de travail chargé d’établir les travaux de R&D prioritaires à mener pour intégrer le jeu dans les pratiques pédagogiques.

 

Comment remettre l’éducation en jeu ?
Les jeux dits « sérieux » constituent aujourd’hui de véritables outils pédagogiques. Leur caractère ludique et le plaisir qu’ils procurent aux apprenants contribuent à favoriser l’émergence de nouvelles formes de transmission des savoirs.
 
Ce groupe de travail réunit des responsables d’entreprises du jeu vidéo, de didacticiels, de la gestion des datas et des chercheurs académiques des sciences du numérique, de la pédagogie et du management de l’innovation. Ce collectif identifiera des mesures concrètes permettant de faire évoluer les pratiques pédagogiques par le développement et l’intégration des jeux selon 6 axes :
Accroître la motivation à s’engager, le plaisir d’apprendre et la satisfaction ;
Développer l’apprentissage théorique ;
Encourager la mise en œuvre ;
Mesurer les résultats organisationnels (formation des enseignants, émergence de nouveaux métiers, apparition de tiers-lieux, etc.) ;
Estimer le retour sur investissement (propriété intellectuelle, valorisation, etc.) ;
Stimuler l’innovation.
 
À la suite de cette première réunion de lancement, six séances de travail se tiendront jusqu’en juillet 2019. Les premières propositions pourront être adressées aux décideurs publics à l’automne 2019. 
 
Composition du groupe de travail : BERGER-LEVRAULT, LE CNAM-ENJMIN, CONFERENCE DES PRESIDENTS D'UNIVERSITE, DOMOSCIO, GROUPE ITOP, GRENOBLE ECOLE DE MANAGEMENT, LE WEB PEDAGOGIQUE, MATHWORKS, NEOMA BUSINESS SCHOOL, SBT-HUMAN(S) MATTER, RISE-UP, MY-SERIOUS-GAME, THALES DIGITAL FACTORY, UBISOFT, WE WANT TO KNOW.